En partenariat avec :

Accueil / Rob Smith “Faire mes premiers tours au Mans est un rêve qui devient réalité »

Rob Smith “Faire mes premiers tours au Mans est un rêve qui devient réalité »

ELMS - 04/06/2017 - Sophie LIGER

Photo © Jakob Ebrey Photography

Rob Smith participe cette année à ses premières 24 Heures du Mans avec JMW Motorsport, en deuxième position de la catégorie LMGTE du championnat ELMS.

Voici ses impressions après ses premiers tours de roues sur le circuit de la Sarthe lors de la journée test.

Tout d’abord, que pensez-vous de votre nouvelle voiture la F488 ?

Elle est vraiment similaire à l’ancienne ce qui est bien d’une certaine façon. Je pense qu’il y a eu une amélioration au niveau du freinage et de l’aéro mais la piste était vraiment sale au début et je n’ai pas senti de grosses différences. Maintenant la piste est propre et j’espère que nous allons faire un bond en avant cette après-midi.

Il s’agit de votre première fois au Mans, comment cela s’est-il passé ce matin ?

Faire mes premiers tours au Mans est un rêve qui devient réalité ! Il y avait beaucoup de poussière, je devais donc faire attention et faire mes dix tours ce matin. Cette après-midi nous allons faire des tests avec les pneus et j’espère pouvoir aller plus vite.

Dans votre équipage seul Will Stevens a déjà piloté au Mans, quels conseils vous a-t-il donné ?

Il m’a dit de rester cool, de ne pas en faire trop et de me détendre comme ça je ne serais pas trop fatigué pour la course. Je n’ai aucun doute sur notre potentiel résultat ici. J’ai déjà fait une dizaine de courses de 24 heures et Dries (Vanthoor) a gagné les 24 Heures du Nurburgring et a fait un bon résultat à Spa. Je pense donc que nous avons un des meilleurs équipages de la grille.

Il s’agira de la première course de Will au volant d’une GTE, quels conseils lui avez-vous donné ?

De rester sur la piste ! C’est une longue course et il a toujours été cool depuis les premiers jours donc tout devrait bien se passer. 

Prochaine course

TESTS CASTELLET

10 Avril

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux