En partenariat avec :

Accueil / Retour sur la saison ELMS de la catégorie LMGTE

Retour sur la saison ELMS de la catégorie LMGTE

LM GTE - 18/11/2015 - Gaëlle CHOUTEAU

Photo © ELMS Adrenal Media

Vive la différence !

La catégorie LMGTE de la saison 2015 ELMS a certes à nouveau été remportée par une Ferrari 458, mais tous les constructeurs en présence, que sont BMW, Porsche et Aston Martin, sont montés sur les podiums de la saison. Cela met une fois de plus en évidence que la catégorie LMGTE de l’European Le Mans Series est une des plus compétitives de tous les championnats.

Pas moins de dix voitures ont été alignées sur les grilles de départ des cinq manches de l’ELMS 2015, représentant 6 pays et pilotées par 38 pilotes de 12 nationalités différentes. Quatre vainqueurs différents se sont illustrés lors des cinq manches de la saison, et neuf des dix voitures sont montées sur les podiums durant l’année 2015.

FERRARI

Six des 10 voitures engagées dans la catégorie LMGTE sont des Ferrari 458 Italia.

On se souviendra de la saison 2015, pour être l’année de couronnement de la Ferrari danoise du team Formula Racing, pilotée par Johnny Laursen, Mikkel Mac et l’Italien Andrea Rizzoli. Ils terminent la saison en tête de la catégorie grâce à deux victoires au Red Bull Ring et au Castellet et une troisième place en Italie. Avec 83 points au compteur, ils remportent les titres « Écurie » et « Pilotes » avec 4 points d’avance sur leurs rivaux.

L’écurie italienne AF Corse alignait trois F458 Italia, parmi celles-ci la n°55 pilotée par Aaron Scott, Duncan Cameron et Matt Griffin qui jouait le titre jusqu’au drapeau à damier de la dernière manche. Le trio britanno-irlandais signait deux podiums à Silverstone (3e) et au Red Bull Ring (2e) pour terminer la saison 2015 3e au classement général avec 63 points.

La n°56 du team AT Racing pilotée par le duo père-fils Alexander Talkanitsa senior & junior et l’Italien Alessandro Pier Guidi s’offrait deux pole positions et une victoire à Imola. Également prétendante au titre, elle terminait la saison 5e du classement général « Écurie » et « Pilotes » avec 55 unités.

L’écurie britannique JMW Motorsport alignait elle aussi une 458. La n°66, entre les mains de Robert Smith, Sam Tordoff et Georges Richardson, réalisait la 2nd place à Silverstone. Au Castellet Smith était rejoint par Jonny Cocker et Rory Butscher où ils allaient réaliser un deuxième podium pour le team avec une troisième place. Avec 49 points en fin de saison, ils se placent 7e au classement « Écuries », Robert Smith est 8e au classement « Pilotes ».

Les meilleurs résultats de l’AF Corse n°51 de Matteo Cressoni, Peter Mann et Raffaele Gianmaria fut une pole position et une troisième place en Autriche. Ils se classent 7e à deux reprises et ne voient pas le drapeau à damier lors des autres manches. Ils se classent 8e au classement « Écuries », et 12e au classement « Pilotes » avec 28 points.

Enfin, la F458n°81 AF Corse de Rui Aguas, Michele Rugolo et Stephen Wyatt, a participé à la seule manche d’ouverture de la saison à Silverstone. S’il s’octroyait la première pole position de la saison, le team voyait pourtant sa course inachevée et ne marquait qu’un seul petit point aux classements ELMS 2015.

PORSCHE

Deux Porsche 911 RSR ont pris part à la saison 2015 de l’European Le Mans Series.

La Britannique n°86 du team Gulf Racing UK ouvrait les compteurs avec une victoire sur ses terres à Silverstone, grâce à Adam Carroll, Michael Wainwright et Phil Keen. Mais il leur aura fallu attendre la fin de la saison pour retrouver le chemin du podium, en terminant sur la 3e marche à Estoril. Avec 56 points en fin de saison, ils se placent 4e aux classements « Écuries » et Pilotes, sauf pour Phil Keen qui ayant fait l’impasse sur le Red Bull Ring se classe 7e au général.

La seconde Porsche 911 RSR était alignée par l’écurie Proton Competition. Le meilleur résultat du team germanique fut la deuxième place à Imola de Christian Ried, Richard Lietz et Marco Mapelli. Totalisant 55 points, ils passent après AT Racing (même nombre de points), qui avait remporté une victoire en Italie.

BMW

La seule BMW Z4 du plateau LMGTE  était engagée par l’écurie belge BMW Team MarcVDS et pilotée par le champion WTCC Andy Priaulx, le Français Henry Hassid et le Finlandais Jesse Krohn. Avec trois 4e places à Silverstone, Imola et au Red Bull Ring, suivies d’une 2e au Castellet et la victoire à Estoril, le team et les pilotes terminent la dernière saison du team belge, en qualité de vice-champion  avec 79 points au compteur, à seulement 4 points des vainqueurs.

ASTON MARTIN

La seule Aston Martin du plateau LMGTE a fait son apparition lors de la toute dernière manche à Estoril. La Vantage V8 n°99 des tous nouveaux champions du British GT, Andrew Howard / Jonathan Adam et Alex MacDowall réalisait une belle deuxième place, pour annoncer sa participation à la saison complète en 2016. Avec 18 points, l’écurie est 9e du classement général et les pilotes pointent à la 13e place.

 

Classement LMGTE TEAMS 2015

Classement LMGTE PILOTES 2015

Prochaine course

TESTS CASTELLET

10 Avril

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux