En partenariat avec :

Accueil / Rencontre avec Darren Turner, vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 en LMGTE Pro

Rencontre avec Darren Turner, vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 en LMGTE Pro

LM GTE - 26/08/2017 - Jeff CARTER

Champion ELMS 2016 en LMGTE et vainqueur des 24 Heures du Mans 2017 en LMGTE Pro, Darren Turner est de retour au volant de l’Aston Martin V8 Vantage n°99 de Beechdean AMR aux côtés d’Andrew Howard et Ross Gunn. Nous avons rencontré Darren en amont de ce weekend de course au Castellet pour faire un point sur son début de saison et la course à venir.

Q : Pouvez-vous résumer votre saison jusqu’ici ?

« Cette saison est beaucoup plus compétitive que l’année dernière et c’est super d’avoir une autre Aston martin sur la grille. TF Sport fait un travail fantastique et mène le championnat actuellement. Nous avons fait un podium à Silverstone et à Monza ce qui est bien mais on peut voir avec le classement très serré que la catégorie est très compétitive. Il faut être en tête de toutes les course pour récolter un maximum de points ce qui n’a pas été le cas pour nous au Red Bull Ring. Mais il reste encore trois courses, nous étions en pole position ici l’année dernière et nous avions un bon rythme. »

Q : L’ajout de la chicane sur la ligne droite du Mistral fera une différence pour votre course de dimanche ?

« Je ne pense pas que l’ajout de cette chicane va apporter des changements importants dans le classement, je pense que cela va être très serré. Je ne pense pas que cela va avantager ou désavantager quelqu’un en particulier. Nous devons juste tout donner en qualification et nous avons besoin qu’Andrew (Howard) fasse tourner les 8 cylindres à plein régime ce weekend. Il doit tirer le maximum de son relais et de la voiture. Le but est que tous les trois nous poussions la voiture afin d’être en bonne position la dernière heure de course.

Q : Que pensez-vous du circuit du Castellet ?

« Je viens sur ce circuit depuis de nombreuses années, même avant qu’il ne soit reconstruit lorsque j’étais pilote test pour McLaren. Nous avions eu un temps horrible et le tunnel qui passait sous la piste était inondé. Maintenant, en termes de facilité, c’est un des plus beaux circuits du monde avec un magnifique paddock, de grands garages et le restaurant est très bon ! En ce qui concerne la piste, je pense qu’elle s’améliore en vieillissant. Au tout début, elle était trop parfaite avec aucune bosse, on aurait dit une table de billard. Pour moi, cela enlève du charme à ce qui fait un beau tracé et plus, le temps passe, plus le circuit a du caractère avec quelques bosses en plus.

« Mon problème ici est que si nous faisons une erreur il n’y a aucune pénalité. Si on sort de la piste, il suffit juste de reprendre en main la voiture et ça repart. C’est un circuit assez frustrant. La piste en elle-même est belle mais le fait qu’il n’y ai pas de bac à gravier fait que ce n’est pas un circuit très exigeant et stimulant. Pour moi cela enlève quelque chose au pilotage et au fait d’être compétitif.

« J’aime venir ici, j’aime la piste mais je la trouve également frustrante. » 

Actualités liées

> La mêlée pour le titre Le 21/10/2016 à 18:43

> Spa-Francorchamps : l'art photographique de l'action en piste Le 24/09/2016 à 16:54

> Retour sur la saison ELMS de la catégorie LMGTE Le 18/11/2015 à 09:30

> Une victoire à Estoril en guise d’adieu pour Marc VDS Le 18/10/2015 à 21:48

> Le circuit Paul Ricard convient bien à Marc VDS Le 05/09/2015 à 09:16

Prochaine course

Portimão

22 Octobre

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux