En partenariat avec :

Accueil / Red Bull Ring : victoire autrichienne pour United Autosports

Red Bull Ring : victoire autrichienne pour United Autosports

ELMS - 23/07/2017 - Jeff CARTER

Photo © Jakob Ebrey Photography

Les 18 000 spectateurs qui se sont rendus sur le circuit autrichien tout au long du week-end se sont régalés d'un spectacle de choix, qui a vu l'équipe anglo-américaine United Autosports s'imposer à la fois en LMP2 et LMP3 à l'issue des 4 Heures du Red Bull Ring.

La Ligier JS P217-Gibson n°32 de Will Owen, Hugo de Sadeleer et Filipe Albuquerque a reçu le drapeau à damier de la victoire après une course palpitante.

La Ligier Nissan n°2 de Sean Rayhall et John Falb termine en tête de la catégorie LMP3. A 5 minutes de l'arrivée, Falb s'est vu infliger une pénalité drive-through (traversée obligatoire de la voie des stands à vitesse réduite, ndlr) pour avoir dépassé les limites de la piste. Malgré cet ultime coup de théâtre, le pilote américain est ressorti des stands devant la Ligier n°11 d'Eurointernational pour remporter la course. Cependant, après la course la Ligier n°2 de United Autosports s’est vu infliger une pénalité de 25 secondes (Steward Decision n°31) pour ne pas avoir réduit sa vitesse dans le temps imparti lors d’un « Full Course Yellow ».Ainsi, la Ligier n°11 d’Eurointernational (Giorgio Mondini et Davide Uboldi) passe en première position et la n°2 de United Autosports se classe 2e. 

Dans la foulée de sa deuxième place aux 24 Heures du Mans, la Ferrari 488 GTE n°55 d'Aaron Scott, Duncan Cameron et Matt Griffin (Spirit of Race) s'adjuge sa première victoire LMGTE de la saison. Cette victoire est aussi la cinquième de Ferrari en cinq ans sur le Red Bull Ring.

Voici les principales informations des 4 Heures du Red Bull Ring :

-Au départ de la course, l'ORECA 07-Gibson n°22 de Léo Roussel (G-Drive Racing) emmène dans le premier virage un peloton compact de 36 voitures.

-La Ligier JS P217-Gibson n°32 de Hugo de Sadeleer (United Autosports) grimpe à la deuxième place, devant l'ORECA n°21 de Nicolas Lapierre (DragonSpeed), qui perd une autre position au profit de la Ligier n°23 de Timothé Buret (Panis Barthez Compétition).

-La Ligier-Nissan n°3 de Wayne Boyd (United Autosports) est la première victime de ces 4 Heures du Red Bull Ring, à la suite d'un tête-à-queue au virage 1 consécutif à un souci d'arbre de transmission. Le Britannique s'arrête au virage 3 et abandonne.

-La Ligier n°9 de Mikkel Jensen (AT Racing) prend le meilleur sur la Norma n°7 de Duqueine Engineering pour la tête de la catégorie LMP3. Sean Rayhall et sa Ligier n°2 (United Autosports) passent à leur tour le poleman David Droux pour la deuxième position.

-La bataille pour la tête de la catégorie LMGTE tourne à l'avantage de la Ferrari n°55 d'Aaron Scott (Spirit of Race), qui passe l'autre Ferrari de Giorgio Roda (n°51). Ce dernier est également doublé par la Porsche n°77 de Proton Competition pour la deuxième place.

-Une troisième Ferrari, la n°66 de Jody Fannin (JMW Motorsport), est aussi une sérieuse candidate au podium LMGTE. Elle grimpe en deuxième position à la fin de la première heure, menée par la Ferrari n°55.

-La Ligier n°6 de Ross Kaiser (360 Racing) est contrainte à l'abandon après avoir perdu une roue arrière dans le virage 3.

- Hugo de Sadeleer ressort leader à l'issue de la première salve d'arrêts au stand.

-La Norma n°19 de Yann Ehrlacher (M Racing-YMR) est à son tour rentrée dans son stand pour un problème de démarreur. Elle est finalement contrainte à l'abandon.

-Après 75 minutes de course, la Ferrari n°55 de Duncan Cameron est en tête de la catégorie LMGTE, mais est rattrapée puis dépassée par la n°66 de JMW Motorsport, désormais aux mains de Rob Smith.

-Après 90 minutes, la Ligier-Nissan n°11 de Giorgio Mondini (Eurointernational) mène en LMP3, avec 4 secondes d'avances sur Rayhall (United Autosports).

-Will Owen relaie Hugo de Sadeleer au volant de la Ligier-Gibson n°32 de United Autosports, tandis que l'ORECA n°22 de G-Drive Racing est maintenant pilotée par Nicolas Minassian. Ce dernier prend le meilleur sur Owen, alors qu'il reste une heure et demi de course.

-Aaron Scott prend le volant de la Ferrari n°55 de Spirit of Race et se lance à la poursuite de celle de Rob Smith. Scott reprend la tête à 88 minutes du drapeau à damier.

-Leader de la catégorie LMP3, la Norma n°7 de Nicolas Schatz (Duqueine Engineering) sort de la piste au virage 4 et abandonne après avoir été évacuée à la grue.

-La Ligier n°11 (Eurointernational) reprend donc la tête de la catégorie, avec Davide Uboldi au volant.

-Désormais pilotée par Jonny Cocker, la Ferrari n°66 reprend le commandement de la catégorie LMGTE aux dépens de Scott.

-Alors qu'il reste 68 minutes de course, l'ORECA n°21 de Henrik Hedman (DragonSpeed) ralenti et s'arrête sur la piste en panne sèche.

-Une neutralisation "Full Course Yellow" permet d'évacuer la voiture ainsi que la Ligier JS P217 n°25 d'Algarve Pro Racing, partie en tête-à-queue dans le bac à gravier du virage 5.

-En tête de la catégorie LMGTE, la bataille fait rage entre les deux Ferrari : la n°55 de Matt Griffin (Spirit of Race) prend la tête lorsque la n°66 de Jonny Cocker (JMW Motorsport) part au large, victime d'une touchette avec un prototype LMP3.

-A une demi-heure de l'arrivée, on annonce de la pluie sur les virages 1 et 3. La course est déclarée "Wet" mais la grosse pluie prévue n'est jamais tombée.

-Léo Roussel s'arrête au stand pour un ravitaillement en carburant, imité dix minutes plus tard par Filipe Albuquerque au volant de la Ligier n°32 de United Autosports. La fin de course se résume en tête à une lutte entre le Français et le Portugais, à l'avantage d'Albuquerque qui compte une dizaine de secondes d'avance.

-Au volant de la Ligier JS P3 n°2 de United Autosports, John Falb est en tête de la catégorie LMP3, avec une avance de 25 secondes sur celle d'Uboldi. Mais la n°2 se voit infliger une pénalité drive-through pour des dépassements répétés des limites de la piste. Falb s'exécute à 4 minutes du drapeau à damier et ressort des stands avec une marge de 2 secondes sur Uboldi.

-La Ferrari n°55 est confortable leader en LMGTE, suivie à 11 secondes de la n°66. Mais toute l'attention se tourne en cette fin de course vers la superbe bataille pour la troisième place, qui oppose la Ferrari n°51 de Giorgio Roda (Spirit of Race) à l'Aston Martin n°90 de Nicki Thiim (TF Sport). Thiim se porte à plusieurs reprises à la hauteur de la Ferrari et parvient finalement à passer. Mais jusqu'au drapeau à damier, Roda ne s'avoue pas vaincu et harcèle le Danois. Thiim monte finalement la troisième marche du podium pour 0"3 seconde après quatre heures de course.

-La Ligier n°32 reçoit victorieusement le drapeau à damier avec 4''557 secondes d'avance sur l'ORECA n°22 de G-Drive Racing. Troisième, l'ORECA n°39 de Graff est reléguée à un tour, suivie par la seconde voiture de l'équipe française (n°40).

-Pour 1"7 seconde, la Ligier n°2 de United Autosports s'impose en LMP3 face à la n°11 d'Eurointernational. L'autre Ligier n°18 de M-Racing YMR est troisième à 59 secondes des vainqueurs. Cependant, la n°2 s’est vu infliger une pénalité de 25 secondes après la course ce qui la place désormais en 2e position derrière la Ligier n°11.

-La Ferrari n°55 de Spirit of Race remporte une catégorie LMGTE très disputée, suivie à 17 secondes par la n°66 de JMW Motorsport. L'Aston Martin n°90 de TF Sport termine troisième à 26 secondes de Spirit of Race... et avec une marge infime de 0"3 seconde sur la Ferrari n°51.

-A mi-saison, l'ORECA 07-Gibson n°22 de G-Drive Racing compte 62 points, et seulement 4 unités d'avance sur la Ligier JS P217 n°32 de United Autosports.

-La Ligier JS P3-Nissan n°2 de United Autosports est désormais leader de la catégorie LMP3 avec 52 points tout comme la n°17 d’Ultimate. Mais grâce à sa victoire à Silverstone la n°2 reste en tête du championnat.

-L'Aston Martinn°90 de TF Sport est toujours en tête en LMGTE avec 59 points, suivie à 6 unités par la Ferrari n°66 de JMW Motorsport.

Quatrième manche European Le Mans Series (ELMS) 2017, les 4 Heures du Castellet (France) auront lieu le dimanche 27 août 2017.

CLIQUEZ ICI pour télécharger les résultats

Actualités liées

> 5 raisons de venir au Castellet Le 21/08/2017 à 10:30

> Zoom sur le circuit Paul Ricard Le 20/08/2017 à 14:00

> L’ELMS prêt pour l’affrontement lors des 4 Heures du Castellet Le 17/08/2017 à 10:01

> Les meilleurs moments de la première partie de saison Le 16/08/2017 à 16:30

> Le mur de la gloire en ELMS Le 12/08/2017 à 14:00

Prochaine course

Le Castellet

27 Aout

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux