En partenariat avec :

Accueil / Red Bull Ring Qualifications : première pole position pour Léo Roussel

Red Bull Ring Qualifications : première pole position pour Léo Roussel

ELMS - 22/07/2017 - Jeff CARTER

Photo © Jakob Ebrey Photography

Au volant de l'ORECA 07-Gibson n°22, le jeune Français de G-Drive Racing devance de cinq petits millièmes l'autre ORECA n°21 de Nicolas Lapierre (DragonSpeed), à l'issue de la qualification la plus serrée de l'histoire de l'European Le Mans Series (ELMS).

Léo Roussel est resté en lice pour la pole position pendant toute la séance. Nicolas Lapierre est le poleman provisoire, mais son troisième tour permet au leader championnat de s'adjuger la pole position. Les deux ORECA sont suivies par la Ligier n°32 de Filipe Albuquerque (United Autosports). Le Portugais échoue à 0"399 seconde de la pole.

Au volant de l'ORECA n°39, Enzo Guibbert (Graff) est lui aussi candidat à la première ligne, qu'il manque finalement après avoir dépassé à plusieurs reprises les limites de la piste. Sous le drapeau à damier, la deuxième ligne lui échappe aussi au profit de la Ligier n°23 de Nathanaël Berthon (Panis Barthez Compétition).

LMP3 : Duqueine Engineering en pole

David Droux s'adjuge lui aussi sa première pole au volant de la Norma M30 n°7 de Duqueine Engineering. Le Suisse réalise un temps de 1'25''657 au fil d'une séance de qualifications interrompue par un drapeau rouge dans sa première partie : la perte de la roue arrière gauche de sa Ligier JS P3 n°6 (360 Racing) a expédié Ross Kaiser dans le bac à gravier du virage 4.

Alors qu'il reste 7 minutes 30, la séance reprend sur une course-poursuite frénétique des 16 voitures restantes, qui s'élancent pour réaliser leur temps de qualification. La Norma M30 n°7 de Droux s'annonce alors comme un sérieux candidat à la pole position, avant que ses assauts ne soient repoussés par la Ligier n°9 de Mikkel Jensen (AT Racing) et la Norma n°19 de Yann Ehrlacher (M.Racing-YMR).

Alors que le compte à rebours vers le drapeau à damier se poursuit, la lutte se circonscrit entre la Ligier n°9 et la Norma n°8. Mais, après avoir dépassé les limites de la piste, Jensen échoue en deuxième position derrière Droux. Yann Ehrlacher est troisième, partageant la deuxième ligne avec la Ligier n°3 de Wayne Boyd (United Autosports), qui termine à 0"027 seconde du Français et à 0"4 seconde de la pole.

LMGTE : Andrea Bertolini emmène un doublé Ferrari

A l'issue de cette séance de qualifications des 4 Heures du Red Bull Ring, les six voitures de la catégorie LMGTE sont séparées de seulement 0"6 seconde. Bertolini offre sa première pole position de la saison à la Ferrari 488 n°51 (Spirit of Race), suivi à 0"179 seconde par Matt Griffin, au volant de la deuxième voiture de l'équipe (n°55).

L'Italien Matto Cairoli empêche Ferrari de réaliser le triplé : avec un chrono de 1'28''606, le pilote de la Porsche 919 RSR n°77 de Proton Competition devance la Ferrari n°66 de Jonny Cocker (JMW Motorsport).

Les deux Aston Martin Vantage sont cinquième et sixième, avec dans l'ordre la n°90 de Nicki Thiim (TF Sport) en 1'28''862, suivi à 0"044 seconde de la n°99 de Darren Turner (Beechdean AMR).

Le départ des 4 Heures du Red Bull Ring, troisième manche European Le Mans Series 2017, sera donné ce dimanche 23 juillet à 13h00 (heure locale).

CLIQUEZ ICI pour les résultats des qualifications

Actualités liées

> 5 raisons de venir au Castellet Le 21/08/2017 à 10:30

> Zoom sur le circuit Paul Ricard Le 20/08/2017 à 14:00

> L’ELMS prêt pour l’affrontement lors des 4 Heures du Castellet Le 17/08/2017 à 10:01

> Les meilleurs moments de la première partie de saison Le 16/08/2017 à 16:30

> Le mur de la gloire en ELMS Le 12/08/2017 à 14:00

Prochaine course

Le Castellet

27 Aout

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux