En partenariat avec :

Accueil / La route de la gloire

La route de la gloire

ELMS - 06/10/2017

Les 6 titres en jeu de la saison 2017 de l’European Le Mans Series seront tous décernés lors de la finale à Portimão le dimanche 22 octobre. Quelles sont les chances de chacun après cinq courses et que doivent-ils faire afin de devenir champion européen 2017 à l’issue d’une saison de lutte acharnée ?

LMP2 – Avantage G-Drive Racing

Il y a deux prétendants au titre équipe et pilotes dans la catégorie LMP2. L’Oreca n°22 de G-Drive Racing (Léo Roussel/ Memo Rojas/ Ryo Hirakawa) a une avance de 18 points sur sa rivale la Ligier JSP217-Gibson n°32 de United Autosports (Hugo De Sadeleer/ Will Owen/ Filipe Albuquerque) avec 80 points. Pour le titre des pilotes, seuls Léo Roussel et Memo Rojas (équipe G-DRIVE n°22) sont en lice, Hirakawa ayant manqué les courses du Red Bull Ring et du Castellet. 

Afin d’être sacré champion, G-Drive Racing doit terminer avec 9 points d’avance sur United Autosports. Si G-Drive Racing part de la pole position, l’équipe doit finir au minimum 6e. Si l’équipe de United Autosports décroche sa première pole au Portugal, l’équipage de G-Drive devra terminer au moins 5e.

LMP3 – United Autosports vs M. Racing – YMR

En LMP3, les champions en titre United Autosports ont un avantage de 19 points sur M. Racing-YMR. Avec deux victoires et 85 points, Sean Rayhall et John Falb ne doivent marquer que 7 points avec leur Ligier JS P3 Nissan n°2 afin de s’assurer le titre équipe et pilotes.

S’ils prennent le point de la pole, les américains devront finir 7e et 6e si la pole revient à l’équipage de la n°18 d’Alexandre Cougnaud, Antoine Jung et Romano Ricci. Si aucune de ces équipes ne remporte ce point, la Ligier n°2 pourra se permettre de terminer 7e pour devenir championne.

LMGTE – La catégorie imprévisible

Alors que dans les catégories prototypes une équipe se démarque, la bataille en LMGTE ne pourrait pas être plus serrée avec seulement 1 point séparant les deux premières voitures. Les vainqueurs à Silverstone, Euan Hankey, Salih Yoluc et Nicki Thiim ont glané 87 points au volant de l’Aston Martin n°90 de TF Sport. Ils sont suivis par les vainqueurs des 24 Heures du Mans JMW Motorsport (Rob Smith et Jody Fanin) avec 86 points.

La Ferrari n°55 de Spirit of Race pilotée par Aaron Scott, Duncan Cameron et Matt Griffin a marqué 76 points, seulement 11 de moins que les leaders de la catégorie. Leurs coéquipiers, Andrea Bertolini et Giorgio Roda au volant de la F488 n°51 ont marqué 70 points. Les champions en titre, Andrew Howard et Darren Turner rejoints par Ross Gunn cette année au volant de l’Aston Martin Vantage n°99 ont remporté 63 points. Avec seulement 24 points les séparant de l’équipage de TF Sport tout est encore possible pour l’équipe championne 2016.

Si la Ferrari n°51 de Spirit of Race victorieuse à Spa remporte la course au Portugal en partant de la pole position, l’équipage de TF Sport devra marquer au moins 10 points et terminer devant la Ferrari n°66 pour être sacré champion. L’équipe de JMW devra elle marquer 12 points et finir devant l’équipage de l’Aston Martin n°90 pour s’assurer le titre.

Il faut également retenir que les deux premiers de la catégorie LMGTE recevront une invitation pour les 24 Heures du Mans 2018 (une seule invitation est offerte pour les champions LMP2 et LMP3). Ce second prix rentrera donc en jeu dans la bataille LMGTE du dimanche 22 octobre.

Les 4 Heures de Portimão se dérouleront en Algarve le dimanche 22 octobre à partir de 13h et il s’agira de la finale de la saison 2017. 

Prochaine course

Portimão

22 Octobre

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux