En partenariat avec :

Accueil / Essais officiels ELMS : pas moins de 42 voitures attendues

Essais officiels ELMS : pas moins de 42 voitures attendues

LM P2 - 11/03/2016

Photo © Adrenal Media | John Rourke

Les Essais Officiels d'avant-saison de l'European Le Mans Series (ELMS) 2016 se dérouleront sur le Circuit Paul Ricard, avec en piste les mardi 22 et mercredi 23 mars un impressionnant plateau de 42 voitures, réparties en trois catégories.

Catégorie LMP2

14 prototypes LMP2 rallieront le Sud de la France, avec 13 des 15 voitures annoncées pour la saison 2016 le mois dernier à Paris : six Ligier JS P2, deux Oreca 05, deux Oreca 03R, deux Morgan et une Gibson 015S pour G-Drive Racing. Titrée dans cette catégorie avec un châssis identique, Greaves Motorsport a choisi de ne pas amener sa Gibson pour ces essais.

Greaves Motorsport se présentera au Castellet avec sa deuxième voiture, la Ligier-Nissan n°41, avec à son volant Memo Rojas, triple vainqueur des 24 Heures de Daytona. Le Mexicain sera aux côtés du Français Julien Canal, lauréat 2015 du Trophée Endurance FIA de la catégorie LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC).

Vice-champion ELMS 2015, Thiriet by TDS Racing sera à domicile. Sur l'Oreca 05-Nissan n°46, on retrouvera Pierre Thiriet, Mathias Beche (vainqueur du Trophée Endurance FIA 2015 des Equipes Privées en WEC) et le Japonais Ryo Hirakama. Sur la Gibson n°38 de G-Drive Racing, Simon Dolan reformera avec Harry Tincknell le duo gagnant de la saison 2015. Les deux Britanniques partageront ces essais avec le Néerlandais Giedo Van Der Garde.

Vainqueur de la Coupe du Monde 1998, l'ancien gardien de but de l'équipe de France de football Fabien Barthez fera ses débuts en prototype sur la Ligier-Nissan n°23 de Panis-Barthez Compétition, en compagnie de son compatriote Timothé Buret.

Trois autres nouvelles équipes françaises seront sur le circuit du Castellet. La première est la Ligier-Judd n°28 d’IDEC Sport Racing, avec au volant un duo familial de père en fils constitué de Patrice et Paul Lafargue. La deuxième est la n°22 de SO24! By Lombard Racing : motorisée par Judd, elle est pilotée par Vincent Capillaire et Olivier Lombard. La troisième est la seule à ne pas disputer l'intégralité de la saison ELMS. Il s'agit de la Morgan-Nissan SRT41 by OAK Racing n°84 de Frédéric Sausset et Christophe Tinseau, qui disputera également les 24 Heures du Mans 2016.

La Ligier n°40 de Krohn Racing passe pour 2016 en motorisation Nissan. L'écurie américaine conserve le trio Tracy Krohn/Niclas Jonsson/Olivier Pla.

Pendant ces deux jours d'essais, quatre pilotes français prendront le volant de la Morgan-Nissan n°29 de Pegasus Racing : Inès Taittinger, Rémy Striebig, Stéphane Raffin et Léo Roussel.

Venue des Philippines, l'écurie Eurasia Motorsport fera courir en 2016 l'Oreca 05-Nissan n°33, avec le Chinois Pu Junjin, le Néerlandais Nico Pieter de Bruijn et le Français Tristan Gommendy.

Algarve Pro Racing a seulement confirmé pour l'instant la présence de Michael Munemann sur sa Ligier n°25. L'équipe portugaise annoncera son autre pilote prochainement. Il reste également un baquet à pourvoir sur l'Oreca 03R-Judd de Race Performance, aux côtés du pilote suisse Nicolas Leutwiler.

L'équipe russe SMP Racing alignera son propre châssis BR01 (à moteur Nissan), confié à Stefano Coletti, Julian Leal Covelli et Andreas Wirth. Déjà victorieuse en ELMS, l'écurie irlandaise Murphy Prototypes engagera une Oreca 03R-Nissan et fera rouler au Castellet Michael Lyons et Marc Goossens.

Catégorie LMGTE

Sept des voitures engagées pour l'intégralité de la saison seront présentes : cinq Ferrari côtoieront au Castellet une Porsche et une Aston Martin.

Les champions en titre Formula Racing aligneront une nouvelle fois leur Ferrari 458 Italia pour l'équipage Johnny Laursen/Mikkel Mac, lui aussi titré l'an passé. L'effectif de l'écurie danoise sera complété par Christina Nielsen.

Au volant des deux 458 Italia d’AF Corse, on retrouvera des habitués de la formation italienne : Marco Cioci, Rui Aguas, Piergiuseppe Perazzini sur la n°51, tandis que la n°55 sera à nouveau pilotée par le trio anglo-irlandais constitué de Duncan Cameron, Matt Griffin et Aaron Scott.

Egalement victorieuse l'an passé, l'équipe autrichienne AT Racing fera à nouveau confiance à Alessandro Pier Guidi, qui rejoindra le duo familial Alexander Talkanitsa père et fils.

La cinquième et dernière Ferrari 458 Italia est alignée par l'écurie britannique JMW Motorsport, pour Robert Smith et Rory Butcher.

L'unique Porsche 911 RSR est engagée par Proton Competition, qui laissera à l'atelier la numéro 88. L'Américain Marc Hedlund aura pour équipier l'Allemand Marco Seefried.

Le plateau LMGTE est complété par l'Aston Martin Vantage V8 d'Andrew Howard et Jonny Adam, titrés l'an passé en GT britannique.

Catégorie LMP3

Le plateau LMP3 représente la moitié des effectifs présents pour ces Essais Officiels ELMS, avec 21 voitures attendues sur le Circuit Paul Ricard. On comptera 19 Ligier JS P3-Nissan, une Riley AR2 alignée par l'équipe irlandaise MurphyP3-3Dimensional.com pour le Vénézuélien Doug Peterson et l'Américain Tony Ave. La dernière voiture est la Ginetta-Nissan d’ARC Bratislava (Slovaquie) de Joey Foster, Miroslav Konopka et Christopher Zanella.

Troisième en 2015, la formation espagnole By Speed Factory revient en 2016 avec une Ligier, pilotée par Jesus Fuster et Alvaro Fontes. Egalement présents l'an passé, les Italiens de Villorba Corse passent chez Ligier, avec au volant Roberto Lacorte et Giorgio Sernagiotto.

Neuf JS P3 sont engagées par des équipes françaises, dont deux par OAK Racing pour Jean-Marc Merlin/Erik Maris (n°4), ainsi que pour Jacques et Pierre Nicolet (n°24). Après une première course prometteuse à Estoril l'an passé, Graff Racing aligne également deux voitures, avec un trio 100 % français (Eric Trouillet/Paul Petit/Enzo Guibbert) sur la n°9 et les Américains John Falb et Sean Rayhall, associés à Vicente Potolicchio sur la n°10.

Outre son engagement en LMP2, Panis-Barthez Compétition aligne une autre Ligier en LMP3, confiée à Eric Debard, Valentin Maineault et Simon Gachet (n°16).

Autre formation à deux voitures en LMP3, Duqueine Engineering fera confiance à David Hallyday, David Droux et Dino Lunardi (n°19), ainsi qu'à Romain Lanetta et Eric Clément, associés au Suisse Maxime Pialat (n°20). Ce tour d'horizon des concurrents LMP3 français s'achève avec les équipes Ultimate (n°17) et M.Racing YMR (n°18), chacune avec une Ligier JS P3.

Cette année, United Autosports défendra en LMP3 les couleurs américaines : Alex Brundle-Michael Guasch (n°2) et Mark Patterson-Matt Bell (n°3) seront au volant des deux Ligier JS P3.

Liste des engagés ICI 

Prochaine course

TESTS CASTELLET

10 Avril

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux