En partenariat avec :

Accueil / Dragonspeed mène le rythme en Autriche

Dragonspeed mène le rythme en Autriche

ELMS - 22/07/2017 - Jeff CARTER

Photo © Jakob Ebrey Photography

Après avoir établi le meilleur temps lors de la première séance d’essais libres hier l’Oreca-Gibson n°21 de Dragonspeed a une nouvelle fois mené la danse lors de la 2e séance d’essais de 90 minutes ce matin au Red Bull Ring. La session a été interrompue par un drapeau rouge à cause de débris à l’entrée de la pitlane mais a pu reprendre très vite grâce au travail des commissaires.

Nicolas Lapierre a été le plus rapide avec un tour en 1m19.082, 1,5s plus vite que le meilleur temps de la première séance et 0,4s devant sa plus proche rivale, l’Oreca n°22 de G-Drive Racing pilotée par Leo Roussel qui a établi un temps de 1m19.492 dans le dernier tour. La Ligier n°32 de United Autosports est en 3e position avec un temps de 1m19.811 (Filipe Albuquerque).

La catégorie LMP3 a été dominée par la Ligier n°9 des autrichiens AT Racing. Mikkel Jensen a été le plus rapide des trois pilotes (1m26.507). Il se trouve à 0,1s du meilleur temps de la première séance établi par la Norma-Nissan n°10 (Oregon Team), 3e des LMP3 lors de cette deuxième séance avec un temps de 1m26.795, juste derrière la n°16 de Panis Barthez Competition pilotée par Simon Gachet qui a effectué un tour en 1m26.639.

En LMGTE, les chronos sont une nouvelle fois très serrés avec Ferrari, Porsche et Aston Martin occupant les trois premières places et séparées de seulement 10 dixièmes. La F488 n°51 de Spirit of Race (Andrea Bertolini) a été la plus véloce avec un temps de 1m28.407, 0,314s devant la Porsche n°77 de Proton Competition (Matteo Cairoli) et 0,407s devant l’Aston Martin n°99 de Beechdean AMR pilotée par Darren Turner.

Les qualifications pour les 4 Heures du Red Bull Ring auront lieu cet après-midi avec les LMGTE à 13h45 suivi par les LMP3 à 14h05 et les LMP2 à 14h25.

CLIQUEZ ICI pour télécharger les résultats. 

Prochaine course

TESTS CASTELLET

10 Avril

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux