En partenariat avec :

Accueil / Bouquet final 2017 à Portimão !

Bouquet final 2017 à Portimão !

ELMS - 10/10/2017 - Jeff CARTER

Photo © Jakob Ebrey Photography

La sixième et dernière manche European Le Mans Series (ELMS) 2017 à Portimão promet d'être riche en rebondissements et de tenir tous les passionnés en haleine : l'attribution des six titres ELMS se décidera le dimanche 22 octobre sur l'Autodromo Internacional do Algarve. Les 4 Heures de Portimão marqueront en outre la première visite de l'ELMS depuis sept ans sur ce tracé exigeant de 4,6 kilomètres, qui poussera hommes et machines dans leurs derniers retranchements.

Cette fois encore, le plateau de 35 voitures proposera aux (télé)spectateurs l'un des plus beaux spectacles mondiaux de sport automobile. On retrouvera quelques-uns des meilleurs pilotes d'endurance, dont plusieurs titrés au niveau mondial, européen, et aussi victorieux au Mans.

LMP2 : qui sera champion ?

La course pour le titre des équipes et pilotes LMP2 se présente sous la forme d'un duel entre l'ORECA-Gibson n°22 de G-Drive Racing et la Ligier-Gibson n°32 de United Autosports, cette dernière avec au volant le régional de l'étape Filipe Albuquerque. Toutefois, parmi les 12 concurrents de la très relevée catégorie LMP2, d'autres pourraient bien tirer leur épingle du jeu pour la victoire.

L'ORECA de G-Drive Racing sera une nouvelle fois pilotée par Léo Roussel et Memo Rojas. Pour la quatrième fois cette saison, le duo franco-mexicain est rejoint par le Japonais Ryo Hirakawa. Le team russe compte en 2017 une victoire et quatre deuxièmes places ; un nouveau podium lui permettra d'être titré.

Le trio de la Ligier de United Autosports est resté inchangé tout au long de cette saison. Le Suisse Hugo de Sadeleer, l'Américain Will Owen et le Portugais Filipe Albuquerque savent qu'une troisième victoire 2017 ne leur suffira pas pour combler leur écart actuel de 18 points sur G-Drive Racing. Mais ils feront tout pour ajouter au Portugal un nouveau succès à ceux déjà acquis à Silverstone et au Red Bull Ring.

L'ORECA-Gibson n°40 de James Allen, Richard Bradley et Gustavo Yacaman (Graff) est montée sur la plus haute marche du podium en Belgique le mois dernier. Mais si l'écurie française ne peut prétendre au titre, ses chances de devenir vice-championne sont bien réelles.

Vainqueur des 4 Heures du Castellet, et absent lors des deux premières courses, SMP Racing occupe actuellement la cinquième place du classement général provisoire. Au Portugal, le deuxième team russe du plateau LMP2 visera un troisième podium consécutif, et Matevos Isaakyan et Egor Orudzhev, son remarquable duo de jeunes pilotes, auront à cœur de conclure en beauté leur première campagne dans cette catégorie.

L'ORECA-Gibson blanche et bleue n°21 de DragonSpeed est une autre voiture à suivre de près, avec quatre pole positions sur les cinq dernières courses. Mais la victoire lui a pour l'instant échappé, alors qu'elle est incontestablement restée dans le rythme des leaders.

Outre la présence au volant de Filipe Albuquerque, une équipe sera également à suivre pour les passionnés portugais : Algarve Pro Racing et sa Ligier-Gibson n°25, qui alignent un trio de pilotes comprenant un Français, un Américain et un Italien. Ils auront pour objectif de conjurer le mauvais sort en terminant cette saison 2017 sur une note positive à domicile.

LMP3 : deux favoris pour un titre

Aussi compétitif que la catégorie LMP2, le plateau LMP3 mettra lui aussi aux prises deux prétendants : les Américains de United Autosports, tenants du titre, et les Français de M.Racing-YMR, sous la houlette du multiple champion FIA WTCC (Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, ndlr) Yvan Muller.

Mais, avec 17 voitures attendues à Portimão, les candidats au dernier trophée 2017 ne manquent pas. Au fil des cinq manches précédentes, cinq voitures différentes ont signé la pole position, et quatre concurrents différents se sont imposés en course. De quoi rappeler, s'il en est encore besoin, le haut niveau d'une catégorie qui est aussi la porte d'entrée vers le pilotage d'un prototype.

Avec quatre podiums, dont deux victoires (Silverstone et Le Castellet), Sean Rayhall et John Falb comptent 19 points d'avance sur leurs rivaux directs. Alexandre Cougnaud, Antoine Jung et Romano Ricci sont montés à trois reprises sur le podium, mais la victoire leur a pour l'instant toujours échappé. Le trio de la Ligier-Nissan n°18 de M.Racing-YMR sait qu'une victoire à Portimão est son unique chance d'être titré.

La Ligier-Nissan n°9 d’AT Racing a signé son premier succès en LMP3 à Spa, avec au volant Alexander Talkanitsa père et fils, associés à Mikkel Jensen. Le duo familial fait désormais partie des rares pilotes à avoir gagné en ELMS dans deux catégories différentes - ils s'étaient imposés en LMGTE il y a deux ans.

La Norma M30-Nissan n°19 de M.Racing-YMR a gagné à Monza mais le team français n'a pu rallier l'arrivée lors des trois manches suivantes, ce qui leur a valu de rétrograder au classement général provisoire. La Norma, notamment pilotée par Yann Ehrlacher, retrouvera-t-elle le chemin de la victoire au Portugal ?

A Portimão, la Ligier-Nissan n°11 de Giorgio Mondini et Andrea Dromedari (Eurointernational), victorieuse en Autriche au mois de juillet, sera elle aussi en quête d'un nouveau succès.

LMGTE : plateau de choix et suspense garanti !

Si le plateau LMGTE ne comprend que six voitures, chacune d'entre elles peut prétendre à la victoire. La pression sera maximale en cette fin de saison 2017 à la veille de ce rendez-vous de Portimão : un point seulement sépare les deux premiers du classement général provisoire, tandis que cinq de ces six voitures sont encore mathématiquement en course pour le titre de la catégorie.

Victorieux à Silverstone, le team TF Sport n'a jamais quitté les avant-postes : au volant de l'Aston Martin Vantage n°90, Nicki Thiim, Salih Yoluc et Euan Hankey ont marqué 87 points, avec quatre podiums lors des cinq premières courses.

La Ferrari n°66 de Rob Smith et Jody Fannin (JMW Motorsport) suit donc TF Sport de très près (86 points), avec également quatre podiums, dont une victoire à Monza. Le Britannique Will Stevens sera à nouveau aux côtés de ses deux compatriotes, qui visent un titre qui leur avait échappé en 2016.

Deux fois vainqueurs cette année, Duncan Cameron, Matt Griffin, Aaron Scott et leur Ferrari n°55 de Spirit of Race sont revenus à 11 points de TF Sport et donneront leur maximum pour décrocher leur troisième victoire 2017.

L'autre Ferrari Spirit of Race d'Andrea Bertolini, Giorgio Roda et Gianluca Roda (n°51) a signé sa première victoire en Belgique. Elle est à 17 points de TF Sport.

Titrés en LMGTE en 2016, Darren Turner et Andrew Howard ont encore une mince chance de conserver leur couronne au volant de leur Aston Martin n°99 (Beechdean AMR), mais le duo britannique, sans doute réaliste, tentera de boucler sa saison avec le trophée de la victoire en course.

Sixième et dernière manche European Le Mans Series 2017, les 4 Heures de Portimão auront lieu le dimanche 22 octobre.

CLIQUEZ ICI pour découvrir la liste provisoire des engagés des 4 Heures de Portimão.

Prochaine course

Portimão

22 Octobre

Classement 2017
ELMS sur les réseaux sociaux